2ème journée AG2R + 65 ans

Ce jour 24 octobre de l’an de grâce 2019, il fallait se lever dès potron-minet mais alors très potron-minet pour voir nos seniors-tels des bâtisseurs de cathédrale- accueillir nos voisins Saint Sulpiciens. En effet, à 10 h 30, nos deux « simplets » Marcel Gourmez et Bruno Pagnac, qui avaient à peine laissé le temps à leurs adversaires de descendre de leur carrosse, les faisaient déjà remonter dans le-dit véhicule avec respectivement 2 et 4 jeux dans leur musette: quelles valses! (un peu d’étymologie: selon certains historiens, c’est de là que viendraient les expressions « balle-musette » et « valse-musette »).
Entrèrent alors dans l’arène « le roi » Pierre Destenay et son complice du jour Louis Bergeret « le renard des filets », pour un double épique pour l’époque.
Départ sur les chapeaux de roues – d’ailleurs fatal à l’une des quatre qui chaussent le carrosse du roi Pierre !- puisque après avoir asséné un sec 4-0 à leurs adversaires, nos « doublures » remportaient difficilement le 1er set 6/4, pour s’incliner dans le 2 ème et remporter enfin le 3 ème au tie-break !
Ainsi donc nos Mousquetaires boutaient hors de Haute-Garonne les Saint-Sulpiciens, à la pointe de leurs épais…abdomens sur le score de 3 à 0, scellant là une deuxième victoire (afin de ne pas tenter le diable, nous n’écriront pas « seconde »!

Un Commentaire

  1. Dominique Montalieu

    Ne vous en déplaise, à l’époque des bâtisseurs de cathédrales, on disait- pour tromper l’ennemi qui ne savait pas qui jetterait la première pierre-  » nous n’écriront pas »: et oui, depuis, les temps ont bien changé et les cathédrales étant « en principe » solides,on leur a enlevé l’étai…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-sept − onze =